Mardi 15 décembre 2 15 /12 /Déc 16:42

165_2008121658.gif


La race du berger blanc a été créée à partir de chiots bergers allemands nés blancs.
stephanitz.jpg

Le capitaine Max von Stephanitz a oeuvré à la création du berger allemand, c'est vraiment grace à lui qu'a abouti le travail de recherche et de sélection en vue de créér une race de chien de berger "idéale". Le chien qui allait servir à la base de sélection du berger allemand fut Hektor Linksrhein que Max von Stephanitz rebaptisa en Horand von Grafrath.
horand.jpg
Ce chien est né en Janvier 1895, il n'était pas blanc mais avait comme ancètres des chiens qui étaient des bergers de couleur blanche. C'est de ces ancètres là que le berger allemand tient le gène qui permet d'exprimer la couleur blanche. Il était donc normal que parmi les portées de berger allemand issue de Horand von Grafrath, certains sujets naissent blancs.
Le club de race "Union des bergers allemands" fut créé en 1899 dont Max von Stephanitz fut le président. L'association établit un standart pour la race, un système d'enregistrement et des critères de sélections très stricts. Le premier pedigrée fut delivré au chien Horand von Grafrath. Par la suite, plusieurs milliers de pedrigrées furent delivrés par le club, tous étaient liés au chien Horand von Grafrath

Le-berger-blanc-comme-un-couteau-suisse_reference.jpg

C'est en 1906 que le premier berger allemand, une femelle arrive sur le sol américain. Cette chienne participa à de nombreuses expositions mais ne fut jamais inscrite au registre de l'American Kennel Club (AKC).


En 1912, Ann Tracy créé la première association du berger allemand d'amérique, elle importe les meilleures souches d'élevages allemand et commence les reproductions. Dès les premières portées, des chiots de couleurs blanches apparaissent et c'est en 1917 que le premier berger allemand blanc fut inscrit à l'AKC et c'est à cette époque que des chiots sont exportés un peu partout dans le monde et surtout au Canada.


En 1933, en Allemagne, le club du berger allemand décide de supprimer la couleur blanche, dès lors, la plupart des éleveurs suppriment les chiots blancs à la naissance.

Par contre, aux Etats-Unis, les éleveurs décident de préservés cette couleur en la sélectionnant grace à des accouplements entre sujets blancs.


Les deux types de berger allemand vont ainsi cohabiter jusqu'en 1960, date à laquelle une vraie scission se produit entre les défenseurs du berger allemand foncé et les adeptes du berger allemand blanc.


Selon les eleveurs, le berger allemand blanc est à l'origine de tous les problèmes de santé et tenteront d'éliminer et d'interdire les sujets blancs du paysage cynophile, plus aucun enregistrement ne sera effectué.


C'est donc en 1964 que le tout premier club du berger allemand blanc fut créé.


Sous la pression des défenseurs du berger allemand traditionnel, l'American Kennel Club interdit au berger blanc de participer aux expositions.


En 1969, un autre club voit le jour sous l'appelation de Club du berger blanc d'Amérique, avec la ferme intention de développer une race à part entière.


En 1971, les premiers bergers blancs font leur apparition en Suisse, Danemark et la race est de plus en plus selectionnée et developpée au Canada.


En 1973, un des plus gros club de berger blanc, celui de l'Ontario, devient le club national officiel du Canada. A ce titre, il ressence les géniteurs et assure la gestion de la race pour tout le pays.


En 1981, le Kennel Club Canadien refuse les bergers blancs dans certaines expositions mais autorise les confirmations.

Peu à peu, la race devient indépendante et est même réintroduite en Allemagne, grace à des sujets canadiens.


En 1983, la race change de nom et devient berger américano-canadien.


En 1984 voient le jour des associations mondiales comme la WAWSO (World Association of the White Sheperd Organisation) et l'IWSF (International White Sheperd Federation) créée en 1998, regroupant les clubs de differents pays.

Progressivement, les pays européens vont ouvrir leur livre d'origine à cette nouvelle race qu'est le berger blanc : la Suisse en 1991, les Pays Bas et l'Autriche en 1999, puis la Republique Tchèque et le Danemark.

L'Allemagne et la France s'y refuse.


C'est la Suisse qui réussit à faire connaitre la race en déposant un dossier complet qui aboutit à la fin 2002.

Le berger blanc devient alors berger blanc suisse le 26 novembre 2002 sous le numéro 347.


En 2003, la France suit la decision de la FCI et reconnait enfin la race.


En 2004, la SCC prend en stage d'affiliation une des trois association qui oeuvrent pour le berger blanc en France et c'est l'amicale du chien de berger blanc qui est choisi.

En Juillet 2005 est conçu le club du BBI (Berger Blanc International) avec plusieurs pays membres fondateurs tel l'Autriche, la France, l'Allemagne, le Danemark et les Pays Bas.

Ce club a pour objectif de regrouper toutes les associations du berger blanc officiellement reconnues dans leurs pays respectifs, ceci afin de trouver des synergies pour le développement et la valorisation de la race.

Depuis 2003, date de reconnaissance de la race, le ressencement du nombre de berger blanc suisse inscrits au LOF ne cesse d'augmenter


Par Elya p'tite louve - Communauté : les gens heureux à la campagne
Tu me laisses une p'tite bafouille !! - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés